CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Liv Taylor ravi de se produire dans le berceau familial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
Livingston Taylor ravi de se produire dans le berceau familial


31 janvier 2010 9:00 PM

Charlie Hall (Sun Journal)




Quand Cindy Belangia a entendu dire que l’artiste Livingston Taylor jouait un concert à New Bern, elle a farfouillé dans sa collection de musique.

Elle est un de ses fans depuis qu’elle est allée le voir en concert à Chapel Hill, il ya de nombreuses années, et elle a fini par trouver un exemplaire d'un de ses premiers disques compacts - 3-Way Mirror - qui dispose de trois clichés du singer/songwriter sur la pochette.



Belangia, qui travaille pour les architectes MBF à New Bern, a reçu une invitation pour une réception en l’honneur de Taylor avant son concert de dimanche soir au Riverfront New Bern Convention Center.

Elle a présenté le CD et Taylor le lui a autographié.

«Je suis une de ses grandes fans et c'est merveilleux», confie-t-elle.

«C'est un vieil album, dit-il en riant.

Taylor était un peu en retard pour sa propre réception, victime de la tempête de la côte Est qui l'a d’obtenir un vol au départ de Boston avant la fin de la matinée de dimanche.

Il s’est rendu à Raleigh, a loué une voiture et a conduit prudemment en direction de New Bern le long des routes encore nappés par la tempête.

À 17:20, il s’est garé sur le parking désert du Convention Center, dans une voiture de location, qui, ironise-t-il, avait l’inscription « Florida "Sunshine State » gravée sur les plaques d'immatriculation.

Il a attrapé sa guitare et sifflé tout en marchant vers l’entrée des artistes, en saluant les techniciens son de Benson Pro Havelock's Audio, qui s’étaient occupés du système pour le son.

«Il a fallu du temps et du temps, mais tout est bien qui finit bien, a lancé Taylor, avant un sound-check rapide devant un auditoire de deux personnes venus le saluer - Nelson McDaniel du sponsoring New Bern Historical Society et la directrice de Tricentenaire de New Bern Linda Staunch.

Son installation de scène est sobre, un piano et un second micro pour ses morceaux à la guitare. Il voulait que le piano soit un peu au centre de la scène et il a aidé l'équipe à la déplacer.

Son oreille a également détecté la rumeur du système de chauffage et de climatisation.

"Cela représente environ 60 décibels de bruit blanc» déclare t-il.

Il a alors sorti un compteur et l’instrument a indiqué 60 décibels de bruit supplémentaire.

Un employé du centre de conférence a dit qu'il allait s'occuper de la question.

Taylor attribue la précision de son oreille finement réglé à la même chose qui rend son concert polyvalent en musique et en comédie - à 40 ans de performance en tournée.

Après 20 minutes de sound-check, Staunch et McDaniel ont offert au chanteur invité un sursis de derrière la volant, en le convoyant eux-mêmes à deux blocs de là sur le site de la réception - la maison d’Isaac Taylor datant de 1790.

Une fois à l’intérieur, Livingston s’est mis à saluer les gens présents, mais s'est arrêté devant une bibliothèque qui possédait un portrait d'Isaac Taylor. Il l’a regardé pendant un moment.

Isaac Taylor était l’arrière arrière arrière grand-père de Livingston.

Le père de Livingston, se nommait lui aussi Isaac.

Livingston a déclaré qu'il était honoré d'être à New Bern et de jouer et surtout de visiter la vieille maison familiale.

Annette Hunt, qui vit sur Broad Street, avec son mari Joe, a dit que New Bern était honoré d'avoir un descendant de Taylor présent aujourd’hui.

«Il est excitant de l'avoir ici. Il est très versatile et nous sommes si heureux qu'il ait fait tout ce chemin, même si celui-ci a été quelque peu ardu.", a-t-elle déclaré.

"Et il est passionnant de lier le divertissement avec l'histoire. Il est spécial de penser qu'Isaac est peut être dans cette maison. Il est toujours spécial de visiter un endroit où un parent a vécu. "

Livingston s’est mêlé aux invités, puis est reparti - cette fois pour la scène du centre de convention et pour concert joué à guichet fermé.



_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr
Il est pas prof d'histoire en plus ?

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum