CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Chastaing Park Amphitheater dernière date de l'US Tour 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin


James Taylor & His Legendary Band-
Chastain Park Amphitheater, Atlanta, GA - 28 mai 2011



Par Liv Carter - traduction Samuel Légitimus

Comment pourrais-je écrire ce compte rendu de cette dernière date de tournée de JT sans l'aide de tous les superlatifs que peut me jeter mon thésaurus? Incroyable, merveilleux, magnifique, extatique, paradisiaque ...?


A côté d'une tournée d'été avec son fils Ben, James Taylor joue également quelques dates avec son "Legendary Band". La première nuits de deux soirées à guichets fermés au Chastain Park Amphitheater a vu un groupe de personnes très diverses emballer de la nourriture et quelques bouteilles de vin, fin prêts pour une soirée de musique intemporelle. Alors que la foule - qui comprenait l'ancien Président Jimmy Carter - était en grand partie composée de baby-boomers (ou plus), j'ai vu beaucoup de moins de 12 ans, ce qui était vraiment beau à voir.


Après le coup d'envoi du premier set avec la reprise d'un classique de Buddy Holly Everyday, Taylor a pris beaucoup de temps pour raconter des histoires entre les chansons. Il nous a révélé l'origine de Line' Em Up qui comprend des références comiques à propos de Richard Nixon , il nous dit comment il avait essayé de retirer Angry Blues de la setlist mais s'était heurté à la résistance de son groupe. Il a rapidement changé l'un des vers «je ne peux pas m'en m'empêcher si je ne me sens pas bien» par "Je ne peux pas m'en empêcher si je n'aime pas cette chanson".



Puis il y a eu cette histoire que je ne me lasse jamais d'entendre: comment Something In The Way She Moves fut la chanson qui lui avait valu sa signature sur le label Apple Records des Beatles ainsi que comment il était un des tout premiers morceaux qu'il avait jamais composé. Puisque je considère cette chanson comme l'une des meilleures jamais écrites dans l'histoire de la musique, ce fait ne cesse jamais de m'étonner!



Sweet Baby James





Le public mérite une mention spéciale. En raison d'une mauvaise décision concernant le placement de certains des stands de concession, un embouteillage piétons s'est développés pendant l'entracte. Dans la plupart des grands concerts auxquels j'ai assisté, cela aurait provoqué des bousculades de spectateurs pressés de rejoindre leur sièges au retour du groupe sur la scène.


Ce ne fut pas le cas ici. Tout le monde a attendu sagement que les choses se résolvent d'elles-mêmes alors que nous avions droit à une interprétation étonnante de «Georgia on My Mind" par Arnol McCuller, ce qui annonçait le démarrage de second set. Ce public serein n'allait pas laisser quelque chose ou quelqu'un leur voler leur joie.


Le second set s'est également ouvert avec une reprise When I Was A Cowboy de Leadbelly. L'interaction du public fut poussé d'un cran, y compris les réponses de plus en plus drôles et mignonnes aux nombreux "Je t'aime!" crié par le public.





Après les classiques "Sweet Baby James" et "Fire and Rain", Et avec la nourriture et le vin consommé, une grande partie de l'audience était sur ses pieds à danser sur 'Mexico'. L'énergie a été soigneusement gérée tout au long de la soirée et celle-ci culmina lors d'une interprétation exubérante de "How Sweet It Is to Be Loved by You". "Shower the People" et un délicate et magnifique «You Can Close Your Eyes" concluent un concert vraiment fantastique.
You Can Close Your Eyes






Pour quelqu'un qui joue certaines de ces chansons depuis plus de quatre décennies (un exploit en soi!), C'est incroyable la quantité d'énergie et l'humour que Taylor déploie. Sauter en rythme à travers la scène ou parvenir à faire éclater de rire toute l'audience fut monnaie courante tout au long de la soirée.


J'aurais voulu pouvoir mettre en bouteille le sentiment que j'ai eu cette nuit-là afin d'en boire une gorgée de temps en temps! Deux choses ont été confirmés ce soir-là: que Taylor est réellement et véritablement hors pair, et qu'il n'y a absolument rien de meilleur un soir de printemps chaud que d'être assis sous un ciel clair et étoilé à écouter James Taylor jouer.












Dans mon excitation, j'ai oublié de prendre une feuille de papier avec moi pour recopier la setlist. J'ai donc sorti mon stylo et improvisé! (Moins le tatouage évidemment, il n'a démarré le concert avec 'Better Life'!) Smile


Set list:
Everyday
Something in the Way She Moves
Walking Man
Your Smiling Face
Line ‘em Up
Angry Blues
My Traveling Star
Carolina in My Mind
Up on the Roof
Country Road
—-
When I Was a Cowboy
Jump Up Behind Me
Copperline
Got to Stop Thinking About That
Don’t Let Me Be Lonely Tonight
Steamroller
Sweet Baby James
Fire and Rain
Mexico
Shed a Little Light
How Sweet It Is to Be Loved By You
—-
Shower the People
You Can Close Your Eyes



_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum