CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

R.I.P. VALERIE CARTER - THAT GIRL COULD DEFINITELY SING!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin

¤**✫**¤**✫**¤ **✫
█▀█░█░█▀█░
█▀▄░█░█▀▀★✫✫
█░█░█░█░(¸.•´ (¸.•
....(¯`v´¯) (¯`v´¯)..........
...*`•.¸(¯`v´¯)¸.•´* ........
...* .. `•.¸.•´
VALERIE CARTER(5 février 1953 - 3 mars 2017) ...

Vidéos en bas de message

L'ami Thomas Alvareda me cueille cette nuit avec cette terrible nouvelle. Je le remercie tout de même de m'avoir prévenu car il savait combien j'adorais cette chanteuse au groove phénoménal dont la musique était un savant mélange de Folk, de Pop, de Funk et de Country. Sa voix reconnaissable entre toutes, savait caresser ou égratigner (voire alterner savamment les deux dans le même morceau)

Elle fut la petite protégée du regretté Lowell George (chanteur et guitariste génial du groupe Little Feat) qui produisit en 1973 l'unique album du jeune groupe Howdy Moon au sein duquel elle œuvrait. Dotée d'une voix bourrée de feeling et de soul, elle incarnera la première cette artiste hippie bohème pleine de caractère que reprendra avec un succès plus ample Rickie Lee Jones quelques années plus tard.

En tout début de carrière, elle décrocha un premier tube avec "Cook with Honey" une composition qu'elle convainquit Judy Collins de chanter. En 1977 elle coécrit "Love Needs a Heart" avec Jackson Browne pour son album live mythique Running on Empty, le génial "Turn It into Something Good" en 1980 pour le groupe Earth, Wind & Fire et "Deceiver" en 1984 pour The Brothers Johnson.

Elle inspira les artistes Steve Winwood ("Valérie") et Jackson Browne ("That Girl Could Sing), chanta des duos mémorables avec Lowell George ("Long Distance Love") James Taylor ("Money Machine"), Christopher Cross ("Spinning") Randy Newman ("Heaven is my Home") et Hirth Martiner ("Feel So Fine")

L'annonce de la disparition de la chanteuse le 4 mars à l'âge de 64 ans des suites d'un infarctus du myocarde (elle souffrait ces dernières années de problèmes cardiaques), est un coup de massue pour moi qui l'avait découvert au tout début des années 80 en acquérant ses deux uniques albums solos achetés en soldes au puces: "Just a Stone's Throw Away" (avec le fameux single "O-o-h Child") de 1977 et "Wild Child" de 1978. Son art musical consommé m'avait littéralement époustouflé!!

Après un hiatus de près d'une décennie, elle avait préféré mettre sa carrière en retrait et assumer le rôle de "simple"choriste pour ses anciens collègues et amis James Taylor, Jackson Browne, Don Henley, Neil Diamond, Randy Newman...

En 1996 elle se décidait à sortir son excellent troisième album "The Way It Is" et un EP 5 titres "Find A River" en 1998.

Suivront un double CD Live en import japonais uniquement et une compilation intiulé judicieusement "Vanilla Grits"

Depuis Valérie Carter avait de nouveau totalement disparu de la circulation. Son site officiel n'était jamais updaté et elle n'avait pas l'ombre d'une actualité scénique ou discographique depuis déjà plusieurs années (mis à part le morceau "Day After Day" un duo récent avec Jackson Browne destiné à une compilation en faveur de la recherche contre l'autisme)

Puis on apprit qu'en août et octobre 2009, Carter avait été arrêtée à Saint-Pétersbourg, en Floride, pour possession de drogues. Son ami de longue date le singer-songwriter James Taylor - qui l'employa en tant que choriste sur nombre de ses albums - paya pour sa cure de désintoxication Elle avait rempli avec succès toutes les exigences de la cour et que le 25 mai elle était devenue diplômée du programme de lutte contre l'addiction du juge Dee Anna Farnell. Son employeur et amie, le singer-songwriter James Taylor fut présent à sa sortie et prit même la parole lors de la cérémonie de remise des diplômes, la félicitant au nom de tous les diplômés. Voici sa déclaration hier:


"J'ai rencontré Valerie pour la première fois lorsqu'elle est arrivée avec Lowell George à une de mes sessions à Amigo Studios à Burbank Californie.
C'était au milieu des années 70 et la chanson sur laquelle nous travaillions était "Angry Blues", une de mes compos. Après que Lowell ait posé une incroyable partie de guitare, Valerie a offert d'essayer quelques passes vocales. Ce fut juste ce qu'il fallait, une de mes journées favorites en studio et le début d'une longue relation de travail avec une de plus grande chanteuse de sa génération.
Vous entendez cela encore et encore: "Comment un son si puissant peut-il provenir d'une créature aussi minuscule et délicate?" "D'où sort-il?" Pour sûr, c'est un mystère, mais Valerie était une vieille âme aussi profonde qu'un puits. Sa voix provenait de sa vie et sa vie était une route escarpée et rocailleuse. Je crois que l'on peut entendre cela, quand la musique est aussi cruciale, quand la chanson sauve la vie de quelqu'un. Nous sommes les chanceux, nous qui avons pu travailler (jouer) avec Valerie Carter sur le long arc de sa carrière créative; nous avons reçu le meilleur de son amour...

James Taylor
5 mars 2017

-----------------------

DISCOGRAPHIE DE VALERIE CARTER (à posséder intégralement!!)

EN GROUPE

- Howdy Moon en 1974

EN SOLO

- Just a Stone's Throw Away (single "O-o-h Child") — 1977
- Wild Child 1978
- The Way It Is en 1996 (reissued in 2006 with different track list)
- Find a River- en1998 (5 track EP)

LIVE

- Midnight Over Honey River en 2003 (double CD live japonais)

COMPILATION

- Vanilla Grits en 2001

DVD conseillé

JAMES TAYLOR SQUIBNOCKET (1992)
JAMES TAYLOR at the BEACON THEATRE (1998)

------------------------

VALERIE CARTER LIVE - FULL CONCERT CAPITOL THEATRE - 10/15/76



Setlist:
0:00:00 - Cowboy Angel
0:02:49 - Just A Stones Throw Away
0:07:29 - City Lights

---------------

VALERIE CARTER LIVE AT THE BLUE NOTE (JAPAN)

Valerie Carter - Vocals, Mike Visceglia - Bass, Daniel Weiss - Keyboards, and John March - Guitar

"Birds" (Neil Young)



Wild Child



Whistling down the wind (Tom Waits)





_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum