CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

KOOTCH - Happy Birthday

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 KOOTCH - Happy Birthday le Ven 06 Avr 2007, 2:01 am

Admin

avatar
Admin


Bon anniversaire à Danny "Kootch" Kortchmar

(né le 6 avril 1946) qui fête ses ... 61 ans.
JT a déclaré maintes fois que Kootch était l'influence majeure de sa vie.

(les faits suivants sont tirés de la biographie de JT par Timothy White)

Kootch et Jamie "Stringbean" Taylor se rencontrent en 1961 derrière le bureau de poste du hameau de Chillmark sur l'île de Martha's Vineyard. Kootch a 15 ans et Jaimie, 13. Ce natif de New York était toujours habillé de noir ce qui lui vaut dans son entourage le surnom de... "Happy"!!! James le voit en train de perfectionner son lancer de canif en le plantant dans les planches du bureau de poste construit tout en bois. Il va l'aborder.

"James était intéressé par mon couteau. et nous avons fini par nous en acheter quatre ou cinq chacun. Nous les lancions sur tout ce qui restait immobile." déclare Kootch.

Les choses se détendent entre les deux compères lorsque James tire de sa poche un harmonica et que Koottch propose qu'ils fassent du stop jusqu'à chez lui pour qu'il puisse prendre sa guitare acoustique. guitare sur laquelle Kootch montrera à James les progressions de 12 accords Blues en sol et en mi.

Kootch était déjà à l'époque un jeune musicien fan de musique qui fréquentait les cafés concerts et les parloirs folks de Vineyard Haven et Oak Bluffs, dont le Unicorn Café sur Circuit Avenue (Oak Bluffs) que fréquente le reverend Gary Davis et d'autres bluesman.

En 60-61, l'ile de Martha's Vineyard faisait partie de l'axe folk Cambridge-Boston sur laquelle des couples folk comme Debbie Green et Rolf Cahn ou Richard Farina et sa femme d'alors Caolyn Hester passaient l'été pour recharger leur batterie.
James était conscient de ce qui se passait sur l'île et voulait obtenir des entrées musicales, mais pas seulement ent ant que simple spectateur.

"Dès la première demi-heure de ma rencontre avec James et avec le reste des Taylor, j'ai su que c'était une famille complètement unique." raconte Kootch. "Ils avaient leur propre rapport entre eux, un langage secret fait d'inclinaisons de la tête, de gestes et d'expression provenant de leur vie en clan serré et d'une isolation imposée par leur père dans le Sud. Mais le manque de grâce sociale conventionnelle de James jouait en sa faveur et attirait les gens vers lui."

Chez Kootch, James et Danny commencent à faire un jam sur la guitare et l'harmonica tout en écoutant "Crawliin' Kingsnake" de John Lee Hooker. Ils devinrent un duo informel qui jouait partout où il pouvait.

"Dès la première fois que nous avons chanté ensemble un vieux blues et que j'ai entendu son sens naturel de phrasé, chaque syllabe merveilleusement dans le temps, j'ai su que James avait le truc. C'était vraiment un don qu'il avait, et il était assez intelligent pour savoir quoi chanter et quand."

Kortchmar a joué dans années soixante avec des groupes de New York comme les Kingbees et the Flying Machine, groupe mené par un JT encore inconnu. En 1967 il rejoint The Fugs, apparaissant dans leur album de 1968 Tenderness Junction et avant de suivre leur batteur Charles Larkey en Californie où tous deux se joignent à Carole King pour former le trio The City. le groupe produit l'album de 1969, Now That Everything's Been Said,
qui n'est pas un succès. Après la dislocation du trio, Kortchmar continue d'accompagner King dans sa carrière solo plus réussie, dont le tromphal album tapestry. En 1970, Kortchmar renoue avec Taylor pour son album a succès Sweet baby James.

Kootch sera pendant toutes les années 70 le second de JT.

Il formera également, avec Charles Larkey, le groupe Jo Mama en 70 et 71, enregistrera deux albums solos Kootch (1973) et Innuendo (1980) et enregistrera trois albums avec Leland Sklar, Russell Kunkel et Craig Doerge en tant que The Section.

Mais c'est en accompagant les autres qu'il expérimente ses plus grands succès. Il sera guitariste de Linda Ronstadt, Warren Zevon, Harry Nilsson, David Crosby, Carole King, Graham Nash, Carly Simon, Jackson Browne, et Don Henley (pour qui il tiendra
tout au long des années 80 un rôle similaire à celui qu'il aura tenu auprès de JT
dans les années 70 lorsque Henley décidera de quitter the Eagles
pour se lancer dans une carrière solo.)
Il a également assumé le rôle de producteur pour plusieurs artistes de sa génération comme Don Henley, Neil Young, Billy Joel, Keith Richards et JT (sur New Moon Shine) et de nombreuses artistes de génération plus jeune comme Tracy Chapman, Jon Bon Jovi , Ivan Neville, Martin Sexton,Billy Falcon, Fergal Sharkey ou The Hanson.

JT, Don Henley et Jackson Browne enregistreront plusieurs compositions écrites ou co-écrites par
Kootch.

Le groupe Midnight Eleven


Depuis 2004. Kootch produit et joue avec le guitarsite Zonder Kennedy et le chanteur harmoniciste Mark Grandfield dans le groupe de blues (sans basse) Midnight Eleven

On a pu également l'entendre dernièrement sur le dernier album de Buddy Guy Bring'Em In




site officiel

http://www.dannykortchmar.com/dannykortchmar.htm

Fait amusant: il est crédité sur les albums des noms variés: Danny "Kootch" Kortchmar, Danny Kortchmar, Dan Kortchmar et même Danny Kootch.


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum