CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

JD SOUTHER - le grand retour!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 JD SOUTHER - le grand retour!! le Sam 07 Avr 2007, 6:07 pm

Admin

avatar
Admin





Après le retour de Yussuf Islam, ex-Cat Stevens, de Joni Mitchell et la reformation du groupe Police, c'est bien la nouvelle de la décennie: J-D Souther, le singer-songwriter le plus rare qui soit - co-auteur tout de même de nombreux hits pour les Eagles ("Best of My Love", "Victim of Love", "Heartache Tonight" "New Kid In Town) pour Don Henley ("The Heart of the Matter" repris dernièrement par India.Arie) et pour son ex Linda Ronstadt (Faithless Love, Prisoner in Disguise)et pour lui-même ("you're only lonely","simple man simple dream"), et co-auteur et duettiste sur la fameux "Her Town Too" de JT - serait en concert à Londres au mois de juin....


En 2006 l'homme était déjà remonté sur scène pour un concert de soutien au parti démocrate en compagnie de Jackson Browne et Michael Stanley.

L'artiste réputé pour son caractère difficile et sans concession aurait-il pris goût à la vie, lui qui n'a rien enregistré depuis l'album "Home By Dawn" de... 1984 !!!

Info ou intox, nous vous tiendrons évidemment au courant....



Dernière édition par Admin le Ven 05 Sep 2008, 6:35 pm, édité 2 fois


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

2 Re: JD SOUTHER - le grand retour!! le Ven 21 Sep 2007, 9:44 pm

Voilà sur la page myspace de JD 2 extraits de son nouveau CD:
"Come on up" et "the border guard"
à noter la présence de sax et trompette et une ambiance qui tend bien plus vers le jazz que vers le country-folk-rock.

http://www.myspace.com/jdsouthermusic

JPA

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: JD SOUTHER - le grand retour!! le Jeu 11 Oct 2007, 3:34 pm

[size=12]
Message de karel Beer karel@anythingmatters.com


JD Souther est actuellement en Grande Bretagne où il a fait quelques concerts avec Marie Juliette Beer (aucune parenté) en première partie.
Marie Juliette m’a dit que JD aimerais bien faire un concert à Paris avant qu’il rentre aux Etats Unis.
C’est plutôt rare que JD sort des Etats-Unis et ça sera dommage de ne pas
essayer d’organiser quelque chose. J’ai proposé le dimanche 28 Octobre, c’est court je sais et je ne suis même pas certain que je pourrais avoir la Java – le premier pas c’est de sonder un peu et j’attends vos réponses avant d’avancer.

Pour mémoire JD est un authentique légende vivante de la country-rock californienne. Co-auteur de quelques uns des plus grands succès des
Eagles ("Best of My Love","Doolin Dalton", "Heartache Tonight" et "New Kid in Town"). Membre HAUTEMENT réfractaire du supergroupe Souther-Hillman-Furay Band, il a produit et composé de nombreuses chansons pour son ex petite amie Linda Ronstadt ("Prisoner in Disguise", "Faithless Love") pour les albums solo de Don Henley (dont le fameux "Heart of The Matter"), et chanté en 81 un sublime duo avec JT ( "Her Town Too"chanson qu'il a co-écrit) et avec Karla Bonoff ("The Water is Wide" accompagnés de JT à la
guitare). Son timbre de voix unique a "hanté" les nombreux albums classiques de ses contemporains ( l'unique album solo de Lowell George, les deux premiers albums de Christopher Cross, Warren Zevon, Carole King, Joni Mitchell, Dan Folgeberg, Jackson Browne, Bonnie Raitt, Andrew Gold...)
En 1980, J.D. obtenait enfin son méga-tube avec le hautement romantique"You're Only Lonely", fortement inpiré par son idole Roy Orbison. Depuis, il préférait se consacrer à une carrière honnête d'acteur cinéma
("Always" de Spielberg) ou télé ( le rôle récurrent de John Dunaway dans la série à succès "Thirtysomething"). Avec l'encouragement d'amis comme Rodney Crowell, JD a un nouvel album dont la sortie est prévue à la fin de l'année……………. Merci http://www.james-taylor.asso.fr/

www.anythingmatters.com

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: JD SOUTHER - le grand retour!! le Sam 13 Oct 2007, 6:32 am

Admin a écrit:moi je dis OUI !!!

je laisse ton message à Richard Benhaïm de What We like Productions

richard@wwlprod.com

Je crois que le producteur est déjà trouvé (karel Beer karel@anythingmatters.com), ce qu'il faut, c'est le public Smile


[email][/email]

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: JD SOUTHER - le grand retour!! le Sam 13 Oct 2007, 9:41 am

toujours le même problème :-)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.festivaldesgranges.com

6 J.D. Souther revient avec u nouvel album le Jeu 14 Aoû 2008, 10:41 am

Admin

avatar
Admin



LE GRAND RETOUR DE J.D. SOUTHER


J.D. Souther est sur le point de sortir le 14 octobre prochain son
premier album en 24 ans (au moins il est plus rapide que les Eagles).




"If The World Was You" marque le retour d'un des songwriters les plus
célèbres et des plus fins des années 70.

L'album a été enregistré live dans le studio avec un ensemble de jazz
de cinq musiciens. Il incluera le morceau fleuve de 12 minutes et 56
secondes:`The Secret Handshake of Fate`.

Il sortira le 14 Octobre sur Slow Curve s sera distribué par Sony Red.

Voici la liste des morceaux:
(toutes les chansons ont été écrites par J.D. Souther)




1) I'll Be Here At Closing Time 3:38
2) House Of Pride 3:16
3) Journey Down The Nile 4:46
4) One More Night 4:18
5) In My Arms Tonight 4:22
6) Rain 5:03
7) A Chorus of Your Own 6:19
Cool The Border Guard 4:26 ( chef d'oeuvre à écouter sur sa page myspace)
9) Brown (Osaka Story) 5:49
10) Come On Up 4:20
11) The Secret Handshake Of Fate 12:56



_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

7 5 QUESTIONS à JD SOUTHER le Jeu 13 Nov 2008, 3:24 pm

Admin

avatar
Admin
Cinq questions au singer-songwriter natif de Detroit JD Souther


Par Ben Edmonds- traduction Samuel Légitimus





13 novembre 2008

Vous connaissez les chansons de John David Souther. Le natif de Detroit, le musicien élevé au Texas qui a déménagé à Los Angeles au début des années 70 et s’est associé au natif e Royal Oak Glenn Frey, ce qui conduisit Souther à écrire ou co-écrire des classiques pour les Eagles de Frey ("Best my Love "," Heartache Tonight "," New Kid In Town "), Linda Ronstadt ("Faithless Love"," Prisoner In Disguise"), James Taylor ("Her Town Too") et Don Henley ("Heart of the Matter"), pour n’en citer que quelques uns. Et le morceau principal l’album de retour à succès des Eagles s'avéra être "How Long", une chanson de JD Souther datant de 1972. L'homme lui-même est plus insaisissable. "You’re Only Lonely» de 1979 a été son seul tube en solo, bien que ses duos avec Ronstadt et Taylor suggèrent que Souther aurait remporté plusieurs Grammy s'il avait existé un Grammy du meilleur duettiste. Se contentant généralement de laisser ses chansons parler pour lui, son dernier album date de 1984. Ce qui rend le nouvel album «If The World Was You" un retour des plus bienvenus, mais il représente également des surprises musicales les plus agréables de l’année. Souther est soutenu par un quintet de jazz étincelant construit autour du saxophoniste Jeff Coffin
et du trompettiste Rod McGaha qui baigne ses nouvelles compositions dans des couleurs et une texture fraîches. Il espère tourner avec ces musiciens sitôt que leurs agendas communs le leur
permettront, mais le concert solo de JD Souther ce mardi au Magic Bag, son premier concert à Detroit depuis plus de vingt ans - offre une expérience particulièrement intime avec l'un des artisans de la chanson moderne américaine.

QUESTION: Qu’est ce qui vous a poussé à orienter votre nouvel album vers le jazz?


REPONSE: J’étais fatigué de faire des disques à la guitare. Je voulais quelque chose de différent, et je voulais aussi m’améliorer dans ce que je fais. J'ai passé beaucoup de temps à lire et à écrire de la poésie, et à me réhabituer à la musique que je jouais en tant que batteur dans ma période entre 12 et 22 ans. J'ai grandi dans une maison entourée de piles de disques de jazz de chez Blue Note, Prestige et Verve. Mes parents étaient des enfants swing, mon père a été un chanteur de big band. Donc un album comme celui-ci a été probablement repoussé depuis longtemps.

Q: Comment un batteur de jazz finit-il pâr devenir un singer-songwriter de country-rock?

R: Je ne pense pas avoir tenu une guitare jusqu'à mes 22 ans. Je suis venu en Californie en tant que batteur, et quelqu'un dans mon groupe a laissé traîner sans surveillance une guitare acoustique. Je l’ai attrapé et c’était parti. Alors que j’apprenais à jouer, nous écoutions tous de la country musique pour la première fois. Bien que quelque chose dans la voix de Hank Williams m’ait toujours paralysé, mon exposition à la musique country été limitée. J'ai grandi au Texas, mais mes parents n'aimaient pas la musique country. Lorsque j'ai rencontré Linda Ronstadt, elle m'a éduqué sur les endroits d’où cette musique provenait – The Louvin Brothers, the Stanley Brothers, the Carter family, et, bien sûr, George Jones, l'un des plus grands chanteurs soul de tous les temps. Vous deviez également considérer Bob Dylan, qui a tout ouvert.

Q: La bande de L.A avec qui vous traîniez était vouée à réussir, mais également à faire des œuvres superbes et durables.

R: Car c’était l'objectif dès le début. J'ai eu la chance de faire partie d'une très grande classe d’étudiants en compositions: Jackson Browne, Judee Sill, Warren Zevon, Glenn Frey et Don Henley. Nous étions probablement là pour nous impressionner les uns les autres autant que n’importe quoi d’autres. Nous avons une bonne équipe - tout le monde mettait quelque chose sur la table que les autres complétaient - mais il y avait une compétition intense. Nous ne souffrions pas volontiers des imbéciles ou des écrits stupide. Nous n'étions pas facile à contenter, et cela a probablement élevé
la qualité des oeuvres.

Q: Vous recherchez encore à élever la qualité de votre musique, même si les Eagles reviennent avec une de vos anciennes chansons.

R: Je viens de récolter un prix ASCAP l'autre soir pour "How Long", et c'est merveilleusement étrange et réconfortant de voir mes amis de retour dans les charts avec une chanson que j'ai écrit quand j'étais en colère contre le Vietnam. Mais "Journey Down the Nile" sur le nouvel album fut en fait a été commencé à la même période. Chacune de ces chansons est différente. Par exemple, le morceau qui clôt l’album "The Secret Handshake of Fate" est la seule fois où la chanson n'a jamais été jouée. Il s'agissait simplement d'un poème à deux strophes. "J'ai dit aux gars : "J'ai une idée, suivez-moi." J'ai écrit une autre strophe. Nous avons créé la ligne musicale et nous nous sommes lancés. Cela sonnait tellement bien que nous avons continue à jouer (pendant près de 13 minutes). Ce fut la montagne surprise que nous avons escaladée à la fin de l'enregistrement, et une expérience ultime pour tous les musiciens présents.

Q: Vous êtes parti de Détroit très jeune. La plupart de vos souvenirs
de Detroit sont-ils prénataux?



R: Nous n’avons pas déménagé avant que j’ai eu 3 ans, j’ai donc un amas stupéfiant de souvenirs. Mais rien d’aussi profond que le fait de devoir partager mon enfance dans une maison avec un fan irréductible des équipes des Tigers et des Red Wings. Mon père un originaire de Detroit, après, et donc après que nous ayons déménagé, nous nous réjouissions à distance des victoires des Red Wings et nous subissions les défaites de Tigers. L'été dernier? La démolition du stade des Tigers? S'il vous plaît, n’évoquez même pas ce fait devant moi.


[/b]


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

8 Re: JD SOUTHER - le grand retour!! le Jeu 01 Oct 2009, 11:59 pm

Admin

avatar
Admin


Le 6 octobre 2009 J.D Souther sortira le premier enregistrement Live de sa carrière. La sortie uniquement en digital sortira sur itunes et comprendra des chansons passées et présentes de J.D. parmi lesquelles You're Only Lonely, House Of Pride et New Kid In Town.

Le concert enregistré au mythique Belcourt Theatre de Nashville, Tennessee comprend des performances solos et avec le groupe qui a contribué à l'enregitrement de l'album studio le plus récent de J.D. If The Wolrd Was You.

Superbe verson live de "Closing Time" un des morceaux de son dernier album Studio




_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

9 Re: JD SOUTHER - le grand retour!! le Ven 02 Oct 2009, 12:27 am

Admin

avatar
Admin
J.D. interprétant son classique "Faithles Love" en février 2009



_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

10 Re: JD SOUTHER - le grand retour!! le Lun 16 Nov 2009, 4:41 pm

Invité


Invité
James Taylor et Jd Souther ensemble!!

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum