CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

MAVIS STAPLES produite par RY COODER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 MAVIS STAPLES produite par RY COODER le Mer 25 Avr 2007, 8:59 pm

Admin

avatar
Admin






ATTENTION: Ceci n'est pas un album. C'est une vrai diamant brut!!(nous ne sommes pas à la moitié de l'année et je tiens déjà la première place de ma sélection 2007!! Il sera TRES difficile à battre)

Le nouvel album d'une authentique légende de la musique gospel soul: Mavis Staples ( rien que prononcer son nom j'ai des frissons!!)



Après son sublime dernier album solo de 2004 "Have a Little Faith", celle-ci a eu la bonne idée de rendre hommage aux hymnes des droits civiques des années soixante - certains d'entre eux qu'elle et sa famille ont chantés et popularisés auprès de Martin luther King
C'est l'ami Ry Cooder qui produit l'affaire. On connaît sa vénération pour le jeu de guitare unique de POPS le père de Mavis, le leader du groupe familial. D'ailleurs Cooder raconte que lorqu'il est allée rencontrer Mavis pour parler de produire son album, il lui a immédiatement demander s'il pouvait brancher sa guitare dans l'amplificateur de son père. Et le feeling est alors tout de suite passé entre eux !! les musiciens invités sur ce trésor sont Jim Keltner les Freedom Singers originaux et Ladysmith Black Mambazo.



"Comme beaucoup dans le mouvement en faveur des droits civiques, les Staple Singers ont puisé leur spiritualité et leur force dans l'église pour aider à obtenir la justice sociale et essayer d'atteindre l'égalité des droits." déclare Mavis. "Avec ce disque, j'espère apporter le même état d'esprit et le même message qu'à l'époque - et j'espère vraiment continuer à produire des changements positifs. Les choses se sont certes améliorées mais nous ne sommes pas encore là où nous avons besoin d'être et nous ne retournerons pas en arrière."



La légende de Soul/gospel Mavis Staples a récemment complété son album We'll Never Turn Back, le plus personnel et le plus polémique de sa carrière.

prévu pour le 24 avril,l'album est produit par Ry Cooder et marque les début de Mavis sur Anti- Records.


We'll Never Turn Back combine des versions crues, émotionnelles et moderne de quelques uns des hymnes de liberté qui fournirent la bande-son au mouvement en faveurs des droits civiques des années 1950/60, avecd'autres chansons traditionnnless et de nouvelles compositions originales écrites par Mavis et Ry.


"Pendant plus de 40 ans, Mavis Staples fut un trésor national, prodiguant sa voix magique sur les routes et les sentiers du gospel, du folk et de la soul music. Avec à la fois son groupe familial, the Staple Singers, et en tant qu'artiste solo elle a contribué à définir ce qu'il y a de vertueux et d'inspiré dans la musique américaine.

dans les années 60, les Staple Singers commencèrent à travailler aux côtés du Dr. Martin Luther King chantant en soutien au mouvement en faveur des droits civiques.

Avec We'll Never Turn Back, Mavis Staples a refermé la boucle,chantant des chansons qui furent essentielles à un mouvement et à une époque qui l'idèrent à se former en tant qu'artiste. En plus, de chansons qui font parties d'une façon inextricable avec le mouvement en faveur des droits civiques - plusieurs d'entre elles associées avec les Freedom Singers - Mavis a co-écrit le morceau titre avec le producteur et guitariste, l'extraordinaire Ry Cooder. Elle chante également un original de Cooder: "I'll Be Rested" et elle ouvre le CD avec une reprise du bluesman
J.B. Lenoir' "Down in Mississippi," reliant le disque avec ses racines du Sud.

Pour beaucoup d'artistes, un tel projet serait un exercice de recréation de morceaux d'une période précise - de la même manière que les musées présentent le passé comme des tableaux figés dans un cadre.

Mavis prend un chemin différent, personnalisant l'album, ajoutant des commentaires parlés et chantant ses impressions sur plusieurs chansons,
reliant les paroles avec sa propre vie, sa famille et peut-être de manière plus révélatrice, avec les questions brûlantes d'aujourd'hui.



Ry Cooder avec l'aide de son fils Joachim, du batteur Jim Keltner, du bassiste Mike Elizondo, plusieurs membres des Freedom Singers originaux et le choeur sud-africain Ladysmith Black Mambazo, crée un paysage sonore pour la voix profonde et sensible de Mavis qui redéfinit la majeure partie du répertoire tout en le replaçant en même temps dans un passé riche, vibrant et profondément enraciné.

We'll Never Turn Back a peut-être pour but de départ de rendre hommage à une période dans laquelle les citoyens ordinaires exhibaient un incroyable bravoure et qui, dans le processus, ont réussi à forger d'incroyable changements dans la société américaines. Mais l'album a finit par être un récit profondément personnel de la vie de Mavis, de ses jours d'enfance dans le Mississippi, de sa période dans le mouvement en faveur des droits civiques et finalement avec sa colère et son indignation actuelle dû au fait que de nombreux américains sont encore traités comme des citoyens de seconde classe.

le résultat est peut-être sa plus grande oeuvre et un des albums les plus émouvants jamais enregistrés. S'il y a une justice, We'll Never Turn Back
inspirera nombreux d'entre nous à trouver le bravoure dans son propre coeur, à conquérir l'apathie rampante qui étouffe notre société et à a entrer en ction pour corriger les maux de notre société présente."


Liste des morceaux:

1. "Down In Mississippi"
2. "Eyes On The Prize"
3. "We Shall Not Be Moved"
4. "In The Mississippi River"
5. "On My Way"
6. "This Little Light"
7. "99 And A Half"
8. "My Own Eyes"
9. "Turn Me Around"
10. "We'll Never Turn Back"
11. "I'll Be Rested"
12. "Jesus Is On The Main Line"


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum