CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la prestation de JT dans l'émission Prairie Home Companion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
Le public a eu droit à un JT en super forme hier soir dans l'émission de Garrison Keillor " A Prairie Home Companion".

Celui-ci a commencé par des versions enlevées de On The Fourth A July, Something In The Way She moves et Everybody Has The Blues.

L'audience, déjà bien prête à participer à la bonne humeur générale, a fait un triomphe à l'artiste. On sentait que celui-ci, grand fan de l'émission, était ravi d'être invité.

Garrison Keillor en a profité pour annoncer au public que c'était le jour d'anniversaire de Kim, la femme de JT.




On a alors eu droit un Happy Birthday chanté à l'unisson sur l'accompagnement de la guitare et de la voix de James ( qui achèvera par un "Happy Birthday Little Kimmy")

Quelques instants plus tard (et après quelques sketches hilarants) JT est revenu et a chanté en l'honneur de Kim un Caroline I See You" d'anthologie (l'homme au piano - Larry Goldings probablement - a créé un gimmick magnifique et super efficace qui revient tout au long du morceau)

Puis Garrison Keillor nous a révélé que Kim avait reçu un sloop comme cadeau (un voilier). et que celui-ci avait été baptisé "Caroline"

Pour l'ocasion Garrison et ses comédiens ont chanté le vieil hymne maritime "Rolling Home".

Puis encore quelques instants plus tard, on a eu droit à la pièce de résistance:

JT arrive pour une interview. Mais Garrison lui présente plutot un appareil ( une petite sonde avec caméra exactement) qui va lui entrer dans une cavité du cerveau (si j'ai bien tout compris) et qui va allez sonder le cerveau d'un "singer-songwriter".

Et là, je vous raconte pas: c'est à la fois à se tordre de rire par terre, et tarriblement effrayant (les bruits médicaux sont hyper-réalistes).

Lorsque la machine, après avoir voyagé un peu, atteint le cortex de James. c'est le délire....

On sonde les influences musicales majeures de l'artiste (avec des extraits de "Copacabana" et de "I want to know what love is " ) on rencontre sa conscience (une voix de femme qui le conseille: "bois plus d'eau, James!" "mange moins de sucreries, tu n'es plus un enfant, James!") nous entendons des répétitions de "you've got a friend" a toute vitesse, nous percevons ses plus grandes frayeurs ( "mon dieu, j'ai cassé tous mes ongles", "mesdames et messieurs l'artiste que nous accueillons aujourd'hui... a oublié toutes les paroles de ses chansons) et nous découvrons l'ambition ultime de l'artiste (on entend Marylin Monroe sussurant: " Happy Birthday, Mister James Taylor!!" ou alors un commentateur sportif qui jubile car JT vient de réussir un super pitch au Baseball)

Puis Garrisson retire la machine et JT de s'exclamer: "Mais Garrison, que s'est-il passé? J'ai eu l'impression d'avoir vécu le feu et le la pluie!!)

Un must!!!

Enfin, JT a conclu avec Sweet Baby James (accompagné uniquement du violoncelliste Owen Young) qui a reçu le triomphe prévu ainsi qu'un Water is Wide terriblement émouvant.

L'émission sera très bientôt en écoute - dans la section archives du site de l'émission avec j'imagine quelques photos.


http://prairiehome.publicradio.org/


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum