CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

CAHILL un duo apprécié de JT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 CAHILL un duo apprécié de JT le Jeu 18 Oct 2007, 10:28 pm

Admin

avatar
Admin



LE DUO CAHILL .... ATTENTION JAMES TAYLOR

par Allison Moore

LEUR NOUVEL ALBUM EN ECOUTE INTEGRALE SUR LEUR
SITE OFFICIEL


VIDEOS LIVE A VISIONNER


Dépassez les danseurs acrobatiques agglutinés autour de la boom box... Passez les stands de beignets frits et les magasins de souvenirs... Passez ce gars déguisé en Ben Franklin... Et, coincé au fond du Faneuil Hall, vous trouverez le groupe Cahill.


Depuis deux ans, de mai à octobre, les deux natifs du Massachusetts Bob Antonelli et Scott O'Brien, de Cahill, jouent des airs entraînants sur ce site touristique local.


"Vous rencontrez des gens venus de partout dans le monde" dit Antonelli. "Comme hier soir, nous avions quelqu’un qui venait d’Australie et… cet autre type, c'est bien de Hongrie qu'il venait?" O'Brien acquièsce. "Notre musique va partout, et nous entrons en contact avec tant de gens. Les touristes sont très généreux. Et vous ne savez jamais qui vous allez rencontrer au Faneuil Hall."


Il y a quelques semaines, nous sommes tombés sur James Taylor.


"Nous étions assis ici même et un type s’est levé et nous a demandé si nous avions une carte de visite. Alors nous la lui avons donné" dit Antonelli. "Et puis, je l’ai regardé et je me suis écrié: 'Êtes-vous…?' Et, il m’a regardé et… oui, c’était bien lui. Il nous avait écouté et avait apprécié notre musique!"


Il n’est pas le seul. A chaque performance, le groupe rencontre des douzaine de visiteurs, venant de la region,d’autres venus de tous le pays et de partout dans le monde. Des adolescents s’approchent du duo entre les chansons pour discuter. Des couples traînent dans le coin et apprécient les ballades romantiques. Des passants à cheveux blancs s’arrêtent et remuent la tête sur les morceaux plus enlevés.


"Vous pouvez vraiment voir la difference que ça fait de jouer ici" dit Antonelli. "Avant,nous recevions un email à peu près une fois tous les

deux mois… et aujourd’hui c’est pratiquement tous les jours, que quelqu’un nous écrit pour nous dire : ' je vous ai entendu à Faneuil Hall, et j’adore votre musique… Comment puis-je obtenir un CD? Est-ce que Scott est célibataire? Puis-je coucher avec vous?'… Enfin bref, les trucs normaux."


La collaboration entre le deux est une affaire de plus de vingt ans. Ils ont grandi comme voisins et comme meilleurs amis.


"Scott et moi avons toujours eu une connexion en utilisant notre imagination, que ce soit en jouant au revolver dans les bois ou en créant des danses sur de la musique" déclare Antonelli.


Après que O'Brien a appris a jouer de la guitare au lycée, les deux garcons ont contracté des engagements dans les cafés, en jouant des reprises populaires.


"Nous sommes incomparables, un genre à nous tous seuls" blague Antonelli à propos du son de Cahill, mais il dit que s’il devait décrire celui-ci, ce serait une combinaison de Guster, de Third Eye Blind et de Dave Matthews.


Bien qu’il ait du mal à l’admettre, Cahill fut à une époque un groupe de reprises de compositions de Dave Matthews. Vous pouvez encore les entendre reprendre "#41" de temps en temps, mais le duo compose aujourd’hui ses propres chansons et crée des harmonies sans coutures.



Ils ont sorti leur premier CD, Blend, en 2005, mais ont encore lutté pour se faire un nom. O'Brien, un gradué de Bentley College, a continue à travailler
dans les systèmes d’information d’ordinateurs, tandis que Antonelli, avec un diplôme de théâtre de Brandeis, a joué dans de spièces locales et s’est porté volontaire pour u programme de théâtre pour enfants.


"A l’époque, personne ne savait qui nous étions" dit O'Brien. "Nous ne faisions aucun concert. Nous avions juste un album. Nous vomissions l’argent et nous essayions à la composition, mais nous ne savions pas ce que nous faisions. C’était comme : « Que diable peut-on faire avec ça maintenant?"


Finalement, la pairs’est construit une base de fans en jouant dans les collèges autour de la Nouvelle-Angleterre. Aujourd’hui qu’ils ont quitté leur boulots journaliers et polis leur performances, ils sont tous deux excites par la sortie de leur nouveau CD, « At the Seams », au Paradise Lounge vendredi soir.


"Ces chansons a été testées en tournée" dit Antonelli. Le groupe a joué la plupart de ses concerts Durant l’été, jaugeant la réaction des fans. "Ces fois-ci, nous savions tout, nous savions exactement comment nous voulions sonner, alors tout était bien plus polissé."


Trois chansons sont toutes nouvelles. Les membres du groupe complet Cahill compend: Steve Belleville à la basse, Dennis Carroll au claviers et G. Maxwell Zemanovic (aka Max) à la batterie. Todd Richard et Paul Laskorski ajoutent quelques percussions sur certains des morceaux.


"Notre but principal? La domination du monde” lance Antonelli. "Non… mais nous aimerions bien que le CD soit accessible à un large public, afin qu’il puisse tomber entre les mains de quelqu’un qui puisse nous amener à la prochaine étape, nous aimerions jouer à travers tous le pays et entendre nos chansons à la radio et à la télévision. Notre but et d’amener notre musique à un niveau plus élevé que juste la region de Boston."


Est-ce que tu entends, James?








_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum