CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Taylor travaille en tournée sur de nouvelles compositions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin


Taylor travaille en tournée sur de nouvelles compositions

par CASSANDRA SZKLARSKI


Presse Canadienne

Toronto

L'auteur-compositeur James Taylor affirme qu'il est présentement en train d'écrire de ce qui pourrait bien devenir son tout premier album réalisé en studio depuis les cinq dernières années. Il compte l'enregistrer l'été prochain.

Mais quant à savoir de quelle façon l'album sera distribué, cela reste un mystère, la légende du folk-pop affirmant s'être fait roulé dans le passé par des contrats de disques désavantageux pour lui.

Il se dit également intrigué par toutes les options de distributions numériques qui s'offrent maintenant à lui.

Le guitariste au style très intimiste a entrepris une tournée américaine en solo au cours de la dernière année et compte changer de rythme en entrant en studio, après avoir complété sa tournée britannique en avril. «J'écris actuellement et serai peut-être en studio l'été prochain et probablement jusqu'à l'automne, a déclaré Taylor. Je ne sais pas qui distribuera l'album, ni sous quelle forme; les options sont ouvertes. Je ne suis pas lié en une compagnie de disque.»

Les parutions du célèbre guitariste ont plutôt été sporadiques depuis les années 1980. Au cours des dernières années, ce sont des albums enregistrés en concert ou des rétrospectives qui ont été ajoutés à la discographie de Taylor.

Le dernier album studio de Taylor est October Road, enregistré en 2002; lui-même un disque qui fut longtemps attendu après la parution de Hourglass, lancé en 1997 et honoré d'un Grammy. «J'ai toujours eu comme philosophie de ne pas faire paraître des albums pour des raisons financières mais parce que c'était là une façon de communiquer ma musique aux autres», explique l'auteur de Fire & Rain et Carolina in my Mind.

«Je gagne ma vie grâce aux concerts que je donne parce que j'ai été victime d'une couple de contrats de disques plutôt moches. J'ai vendu beaucoup de copies mais je n'ai récolté que très peu dessus.»

Son dernier long contrat de disque l'a lié à Columbia Records, un partenariat qui dura 25 ans et qui se termina avec l'album October Road.

Depuis lors, une compilation de succès a été lancée en 2003 et un album de Noël, en 2004, pour Hallmark, reparu l'an dernier sous étiquette Sony.

Mais dorénavant, tous ses contrats de disques seront négociés à la pièce, assure Taylor. «Je ne signerai plus pour une compagnie de disque, pour plus d'un album à la fois et ce, pour une période de temps prédéfinie au terme de laquelle, le tout me reviendrait. Je crois que les nouvelles solutions et avenues excitantes à explorer sont sur Internet et en mode électronique. Cela peut réellement vous libérer et vous éviter bien de déceptions avec l'industrie du disque.»

Lorsqu'il écoute de la musique chez lui, Taylor affirme faire encore tourner du vinyle, tout en écoutant aussi des pièces à l'aide du logiciel ITunes. En même temps, l'artiste de 58 ans exprime de la frustration quant au fait que les nouveaux médias, de plus en plus compacts et portatifs, le sont souvent au détriment de la qualité sonore. «À un certain moment donné, ils deviennent trop petits. Vous pouvez maintenant acheter un album sur une puce de la grosseur d'un timbre-poste, vous savez, ou bien une avoir toute votre collection de disques sur une carte informatique. Mais il faut alors faire très attention de ne pas la laisser traîner, cette "collection de disque",quand vous avez des enfants en bas-âge dans les parages!!" plaisante Taylor, père lui-même de deux jumeaux de cinq ans avec sa femme Kim Smedvig.

James Taylor ira à Toronto à la fin du mois pour rendre hommage à Joni Mitchell, une ancienne flamme des années 1970, lorsqu'elle sera intronisée en Panthéon des auteurs canadiens. Il y interprètera la chanson «Woodstock».


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum