CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

SUSAN TEDESCHI - nouvel album

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 SUSAN TEDESCHI - nouvel album le Lun 03 Nov 2008, 4:07 pm

Admin

avatar
Admin




Avec une voix dynamique et polyvalente (sonnant à la fois comme un mélange inspiré de Janis Joplin et de Bonnie Raitt) capable d'ajouter de subtils changements émotionnels à combustion lente ou de bercer des ballades avec les grands garçons, Susan Tedeschi fait irruption sur la scène musicale à la fin de les années 1990 comme une bouffée d'air frais dans l'ère des idoles adolescentes MTV préfabriquées. Comme Raitt, Tedeschi travaille à partir d'une base de blues, mais elle y mélange un sens très fort de R & B de gospel, et avec Back To The River, son second album pour Verve Forecast, elle montre qu'elle a vraiment commencé à se trouver en tant qu’auteur-compositeur.

Tedeschi a écrit ou co-écrit ici tous les morceaux sauf un, et bien qu'on pourrait encore dire que ces chansons sont basées sur son blues bien-aimé, comme chez Raitt, elle est partie de cette base pour devenir une artiste pop avec une vision authentique et accessibles, et le blues n’est que le moteur sous le capot. Il y a des moments merveilleux ici, y compris le morceau titre funky et grandiose «Back to The River" que Tedeschi, qui a co-écrit avec le maître de la pop swamp Tony Joe White, le sincère et solide "Learning The Hard Way", co-écrit avec Gary Louris du groupe Jayhawks, et l'impressionnant "Butterfly", que Tedeschi a co-écrit avec son mari, Derek Trucks. La seule reprise, une merveilleuse version cuivrée de "There's a Break in the Road" d’Allen Toussaint (enregistré à l'origine par Betty Harris en 1969), s'intègre parfaitement aux morceaux plus récents de l’album. Et puis, il y a la voix de Tedeschi, qui est un instrument magnifique, puissant et feutrée à tour de rôle, elle porte tout le poids des potentialités du monde quand elle chante, allant de la blessure à la détermination, de la délicatesse à la rudesse, plongeant toujours dans le centre émotionnel de la chanson. Tedeschi a déjà sorti quelques superbes albums, mais comme elle continue à s’améliorer en tant que singer-songwriter, son meilleur travail pourrait se révéler dans le futur.En attendant, Back To The River contentera parfaitement les fans. Steve Leggett, All Music Guide.

----------------

Elevée dans la banlieue de Boston - à Norwell, Massachusetts – Susan Tedeschi commença à chanter à l’âge de treize ans avec les groupes locaux. Et poursuivit ensuite sa passion pour la musique tout en étudiant au prestigieux Berklee College of Music. Après s’être établie en tant qu’une des artistes scéniques les plus demandées de Nouvelle-Angleterre, et après l’enregistrement d’un premier disque enbryonnaire “Better Days » en 1995, Tedeschi réussit une percée musicale et commerciale impressionante avec son album auto-produit « Just Won't Burn » en 1998. L’album devint disque d’or et offrit à Tedeschi une nomination au Grammy awards du meilleure nouvel artiste, en compagnie de Britney Spears, Christina Aguilera, Macy Gray et Kid Rock. Son album suivant « Wait For Me » en 2002 produit par le
veteran de studio légendaire Tom Dowd. Il déménagea chez Verve Forecast pour son quatrième album “Hope and Desire”, qui marqua un rupture importante avec l’artiste versatile, la présentant dans le rôle d’une chanteuse interprète sensible.

"Je pense que c’est un album pivot pour moi – je suis folle de cette album!” confie Susan Tedeschi à propos de son nouveau disque chez Verve Back To The River.

“Je pense qu’il est très émotionnel, mais ce n’est pas vraiment un disque de blues. Le blues est encore là, mais il y a plein d’autres choses également. J’ai sans aucun doute mis énormément dans cet album-ci et j’ai travaillé très dur pour y inclure tout un tas d’idées."

En effet, Back to the River—produit par George Drakoulias, dont le CV comprend des collaborations avec Black Crowes, the Jayhawks and Tom Petty and the Heartbreakers— est une oeuvre mature et inspirée qui démontre combine la singer/guitariste/songwriter Tedeschi a encore évolué dans la décennie qui a suivi ses débuts sur scène.

Back to the River comprend 11 chansons qui incluent une large palette musicale et émotionnelle, et démontre les multiple talents de Tedeschi en tant que chanteuse profondément expressive, une guitariste inspirée et mélodique et une songwriter à la patte reconnaissable.

"Ces chansons parlent de questions réelles que j’ai à l’esprit. Je ne pense pas que ce soit mon rôle d’imposer mon opinion au gens, mais je pense qu’il est de ma responsabilité d’écrire des chansons qui reflètent l’époque et les sentiments que celle-ci m’inspire. Devenir un parent vous fait commencer à penser sur une échelle différente, et cela vous fait réaliser que vous pouvez écrire plus que des chansons d’amour. Même si une chanson ne peut pas changer le monde, vous pouvez tout de même capturer une minuscule morceau de vérité et livrer aux gens."

Sur son nouvel album – et son plus personnel - « Back To The River » Susan Tedeschi a composé toutes les chansons (sauf une) seule ou en collaboration étroite avec de bien talentueux partenaires : Tony Joe White, Sonya Kitchell, John Leventhal, Gary Louris. Etroite car Susan n’a pas co-écrit ses chansons via internet mais s’est à chaque fois déplacée sur le terrain des gens dont elle investir le territoire lyrique.

Ainsi à Nashville, Susan a visité Tony Joe White dans son studio – un ancien hôpital de la guerre civile convertie en dehors des limites de la ville. Tony Joe a demandé à Susan de lui raconteur sa vieet elle a répondu “ j’ai l’impression de rechercher constamment à rejoinder la maison, un retour à la rivière ; un retour à la famille."

Susan vit sur la St. John's River à Jacksonville, FL avec son mari Derek Trucks et leur deux enfants. Tony Joe a suggéré d’écrire sur ça et “Back To The River" le morceau titre de l’album était né.

Susan a co-écrit deux des chansons les plus fascinante de l’album avec John Leventhal (Marc Cohn, Shawn Colvin, David Crosby, Eugene Ruffolo…) à Pilot Recording Studios à NYC: “Revolutionize Your Soul" une chanson inspirée par “A Long Walk Home" les mémoires à succès d’Ishmael Beah sur ses expériences déchirantes d’enfants soldat au cours de la guerre civile en Sierra Leone;




“700 Houses" est une complainte à propos l’ouragan Katrina et de tout les désastres naturels récents qui se produisent tout autour du monde. Susan explique: “ le style d’écriture de John diffère du mien dans le sens qu’il aime utiliser de fortes images dans ses paroles. J’ai beaucoup appris de notre collaboration et je pense que ce sont deux des plus fortes chansons du disque."

Elle est allée à Minneapolis to écrire “Learning the Hard Way" avec le leader des Jayhawks Gary Louris.


Sonya Kitchell est une des artistes qui ont fait le voyage jusqu’à chez Susan pour écrire avec elle. “ Je connais Sonya depuis ses 16 ans, j’étais fan de son écriture et j’ai toujours voulu collaborer avec elle."
Ensemble, elles ont composé ensemble le morceau hymne “People" qui est déjà devenu un point fort des concerts de Tedeschi. Les accords et les parties de guitares apportent un feeling à la Carlos Santana et une approche rythmique a la Stevie Ray Vaughan.

Un autre point fort de Back to the River est la reprise audacieuse par
Tedeschi d’un morceau soul classqiue d’Allen Toussaint: "There’s a Break in the Road" enregistré à l’origine par Betty Harris en 1969.

Tedeschi a co-écrit le funk exotique: “Butterfly" avec son mari et partenaire le Dieu de la guitare Derek Trucks, (d’Allman Brothers Band et de son propre Derek Trucks Band). Derek—qui joue de la guitare slide sur quatre morceaux du disque et co-dirige le combo Soul Stew Revival à mi-temps avec Susan — a produit "Butterfly" dans le home studio du couple avant le début des sessions d’enregistrement principales au studio Sunset Sound de L.A.

Trucks a également co-écrit le vénéneux "Love Will" avec et le bassiste compositeur renommé Tommy Sims (co-auteur avec eric Clapton du tube “Change the World”chansond e l’année 97 aux States).

Doyle Bramhall II a co-écrit et joue de la guitare sur le morceau d’ouverture "Talking About". Il joue également (et chante) sur deux autres morceaux du disque.

"True" le premier single, explore la façon dont les actions de chaque personne peuvent avoit un effet sur l’harmonie du monde. Elle proclame! " je sais que c’est vrai : tout les choses que nous faisons nous reviennent."

écoutez True ici



Credits de l'album



Susan Tedeschi Vocals, Guitar, Vocals, Background Vocals David Bianco Background Vocals George Drakoulias Producer, Percussion, Background Vocals Gary Louris Electric Guitar, Background Vocals Brendan O'Brien Electric Guitar Derek Trucks Electric Guitar, Slide Guitar Maxine Waters Background Vocals Julia Waters Background Vocals Doyle Bramhall II
Electric Guitar, Background Vocals, Slide Guitar Robert Walter Clavinet Kyle Newmaster Trumpet, Flugelhorn Matt Slocum Organ, Mellotron, fender rhodes, Wurlitzer, Piano (Grand) Rob Hardt Baritone Saxophone, Tenor Saxophone Jamie Hovorka Trumpet Josh Schwartz Acoustic Guitar, Electric Guitar Alex Budman Baritone Saxophone, Tenor Saxophone Jeremy Levy Trombone Ted Pecchio Bass Tyler Greenwell Percussion, Drums Dave Yoke Electric Guitar


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum