CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

JT & Sally au Hard Rock Cafe -Musicians on Call 24-02-09

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin


SETLIST: Something in the Way She Moves / Carolina in My Mind / Frozen Man / Sweet Baby James / The Secret o’ Life / Lighthouse / You Can Close Your Eyes (w/Sally Taylor) / You’ve Got a Friend //

ENCORE:Millworker / Fire and Rain


James Taylor plaisante en parlant du facteur chance, quant aux chansons auxquelles le grand public identifie les artistes. “Ce pourrait être une véritable peine de prison” conclue-t-il, après avoir débité une liste de chansons qu’il redouterait d’avoir à interpréter soir après soir.

Chanceux comme il est, Taylor s’est alors lancé dans "You've Got a Friend".

Hier soir, à l'occasion du cinquième Musician On Call Avantage Concert au Hard Rock Café - et devant une salle remplie de gens debout - il a interprété un certain nombre de chansons pour lesquelles presque tout le monde serait heureux d'être connu.

Sa voix douce et poignante sur "Something in the Way She Moves" et "Sweet Baby James" se révèlée être le médium idéal pour ce que Taylor qualifie de charité à la « mission à court terme rafraîchissante"qui amène des musiciens à se produire devant les patients d’hôpitaux voisins dans l’espoir que la musique contribuera au processus de guérison.

Seul sur scène, avec juste une guitare acoustique, Taylor a présenté une performance intime et mémorable constituée de la partie la plus douce de son catalogue.

Quand sa fille Sally a rejoint James sur scène pour "You Can Close Your Eyes", ils ont tous deux partagé le même micro, James se souvenant comment il avait l'habitude de chanter ce morceau à Sally lorsqu'elle était petite, et elle, de nous confier qu'elle chantait aujourd’hui à son tour à son
fils.

"Je lui chante cette chanson trois fois par jour, alors je la sais plutôt bien», dit-elle, faisant un signe de tête à son père. "Cela semble être à une bonne hygiène bucco-dentaire», plaisante Taylor, avant s’excuser de se montrer aussi volubile et de confesser sa nervosité. "J’ai tendance à me sentir nerveux dès que je n’entends pas ma propre voix, alors je la laisse sortir de moi."

Sur le tapis rouge avant son concert, Taylor a parlé de la façon dont il ressentait la situation difficile du monde.

“J’estime, aussi douloureux que cela puisse être, qu’un retour à la réalité pour le pays était sans doute inévitable", dit-il. “Je sais que beaucoup
de gens sont dans la douleur.... Des erreurs ont été commises voire même, selon moi, de véritables délits.. Mais je suis convaincu que nous avons un chef d’état capable - et une équipe de direction – pour laquelle j’ai bon espoir. C'est une bonne nouvelle pour moi aujourd'hui. "

Tout un tas de réalisations déplaisantes et d'angoisse se trouvent sous le calme et le soutien que procurent les chansons de James Taylor, mais ces maux restent généralement cachés.

Bruce Springsteen est peut-être le musicien favori de Barack Obama, mais James Taylor est celui qui se rapproche le plus du tempérament et de la méthodologie du président - élégant, ferme et convaincu que quelque chose de mieux va venir.

Une autre très bonne chose pour laquelle chacun serait heureux d’être identifié.


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum