CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

DECES DE KENNY RANKIN - un ange rejoint le ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin


KENNY RANKIN - New York 10 février 1940 - Los Angeles 7 juin 2009











Dernière édition par Admin le Jeu 11 Juin 2009, 7:47 pm, édité 3 fois


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Admin

avatar
Admin












Il chantait d’une voix douce et mélodieuse en s'accompagnant lui-même de la guitare acoustique ( la même guitare classique depuis ses débuts)...

A l’instar de James Taylor, Kenny Rankin était souvent catalogué, comme « chanteur introspectif ».


Kenny Rankin, un excellent chanteur et un songwriter hautement estimé dont le style, qui passait par des influences jazz, pop et world music, s’était forgé lors de son adolescence à New York, est décédé dimanche 7 juin au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles des suites de complications liées à un cancer des poumons. Il avait 69 ans.

Le musicien était en train de préparer l’enregistrement d’un nouvel album de nouvelles chansons lorsqu’il tomba malade il y a quelques semaines. Les sessions d’enregistrement mises en place par le producteur Phil Ramone furent annulées alors que son état de santé se dégradait rapidement.

"Le fait qu’il soit au moment de son décès au sommet de son art est une des choses qui m’atttriste le plus dans la nouvelle de sa disparition" déclare Denny Stilwell, président de Mack Avenue Records. "Il nous a joué ses nouvelles chansons dans nos bureaux au cours des derniers mois et sa voix était dans une forme prodigieuse. Sa voix était absolument fantastique. Nos cœurs et nos prières vont à sa famille."

Kenny Rankin laisse derrière lui son fils, Chris Rankin, ses filles Chanda Rankin et Jena Rankin-Ray et un petite fille.





Né à Manhattan dans le quartier de Washington Heights le 10 février 1940, Kenneth Rankin n’a jamais appris formellement la musique mais a déclaré avoir grandi en écoutant un large spectre de musique: Afro-Cubaine, jazz, Top 40 et brésilienne. Il tire son inspiration d’une large variété de sources. Le chanteur brésilien João Gilberto était une influence assumée, de même Frank Sinatra et Johnny Mathis.




Il débute sa carrière discographique adolescent avec quelques singles chez Decca. Au cours des années il enregistra chez Mercury, Atlantic et plusieurs autres labels.

il a confié un jour que sa carrière musicale a réellement commence à l’école primaire lorsqu’il chanta "O Holy Night" dans le spectacle de Noël de l’école et que sa professeur à marché vers lui à la fin de la représentation, lui a tapoté la tête et a lui a lancé: "Kenneth, c’était superbe!"

"Elle m’a placé sur la chemin musicale sur lequel je me trouve aujourd’hui”.



Après avor signé avec Decca à la fin des années cinquante, il sortit une poignée de singles avant de bouger sur Columbia Records, également la
maison de disque de Dylan. Là, il prit part à l’enregistrement de "Bringing it All Back Home" l’album dans lequel Dylan passé fermement du son de la musique folk acoustique à un mixture électrique de pop et de rock 'n' roll.

Peu après, Kenny fait sa première apparition sur le plateau du"The Tonight Show," où il impressionne tellement le présentateur de l’époque Johnny Carson, que celui-ci lui fournit les notes de pochettes de son premier l’album en 1967 "Mind Dusters."

(Ses autres albums classiques comprennent "Family" ''Like a Seed" ''Inside” et "Silver Morning")

Il apparaitra sur le plateau du "Tonight Show" de Carson plus de 20 fois!

value="http://www.youtube.com/v/7m7P-9O9W5M&color1=0xb1b1b1&color2=0xcfcfcf&hl=fr&feature=player_embedded&fs=1">name="allowFullScreen" value="true">name="allowscriptAccess" value="always">src="http://www.youtube.com/v/7m7P-9O9W5M&color1=0xb1b1b1&color2=0xcfcfcf&hl=fr&feature=player_embedded&fs=1"
type="application/x-shockwave-flash" allowfullscreen="true"
allowscriptAccess="always" width="425"
height="344">


Sa voix de tenor souple sur des morceau tels que "Spanish Harlem","'Round Midnight" et les deux classiques des Beatles "Blackbird" et "I've Just a Face" lui acquirent le respect de ses collègues musiciens en tant que « chanteur des chanteurs». Ses collègues admirateurs comptent James et Livingston Taylor, David Crosby, Michael Franks, Art Garfunkel, Paul McCartney, Joni Mitchell (il apparait sur le disque de 1981 "Wild Things Run Fast), Stephen Bishop ( il chante en duo avec Bishop sur son dernier disque "Saudade"),...




Il a écrit un grand nombre de chansons mémorables — les standards pop “Peaceful” (qui atteignit le Top 20 dans une reprise d’Helen Reddy en 1973) "In The Name of Love" (qui fut enregistré par Peggy Lee) et "Haven't We Met," (interprété par Carmen McRae et Mel Torme).

Mais bien que ses albums aient tendance à inclure une poignée de compositions originales, ils sont généralement composes en majorité deses versions hautement personnalisées de compositions des Beatles, de Bob Dylan et autres. Dans les années récentes il s’est dévoué au répertoire de Cole Porter, de Rodgers and Hart et d’autres songwriters du début du siècle.

Kenny Rankin était un chanteur exceptionnellement doué, qui avait l’art de faire sonner les ballades les plus familières d’une manière totalement neuve, si bien qu’on aurait pu les prendre pour de nouvelles chansons. Ce n’était pas une question d’arrangement, car même les paroles semblaient nouvelles enrobées par un rythme et une cadence totalement différente de l’original. Il pouvait prendre la moindre chansons, comme le classique de Frankie Lymon Why Do Fools Fall in Love , et la réinventer complètement.

Kenny Rankin avait un faible particulier pour les Beatles.

Il enregistra un grand nombre de leurs chansons, parmi lesquels “Blackbird”, “With a Little Help From My Friends” et “While My Guitar Gently Weeps.” Lorsque John Lennon et Paul McCartney firent leur entrée en 1987 dans le Songwriters Hall of Fame, Paul McCartney très impressionné par sa version de Blackbird demanda personnellement à Kenny Rankin de les représenter à la cérémonie d’introduction en interprétant la fameuse chanson.




L’association de Kenny Rankin avec Bob Dylan est plus personnelle.

Il est un des guitaristes sur “Bringing It All Back Home” l’album de 1965 qui signala la transition de Dylan de la musique acoustique à l’électrique. Un des moments forts du premier album de Kenny Rankin“Mind-Dusters” sorti en 1967, est d'ailleurs la version impressionniste de “Mr. Tambourine Man” de Dylan.

Si Kenny Rankin n’a pas atteint le sommet de popularité qui lui était
promis dans le début des années 70 ( son talent de guitariste
acoustique suscita à l'époque autant de vocation que JT) c’est – il fut
assez honnête pour l’admettre - en grande partie de sa faute; le
résultat d’un petit détour malheureux dans l’abus de drogue qui fit
dérailler sa carrière pendant de nombreuses années.

Mais même
après sa désintoxication, l’industrie musicale se montra incapable de
promouvoir un artiste aussi innovateur et versatile que Rankin.


Si l'industrie du disque et les critiques de musique a souvent eu du mal à caractériser sa musique, Kenny lui n’en avait aucun.

“Avant tout, je suis un chanteur de jazz qui aime tripatouiller avec la mélodie. Je chante les chansons qui me touchent au fond du coeur, les chansons que j’aimerais chanter à quelqu’un face à un feu qui crépite sur une couche de plume couverte de fleurs.”

“ Mais ne vous méprenez pas. Je ne vis pas dans un monde imaginaire, bien que nous en possédions tous un.”

Rankin passa les vingt dernières années à tourner, bien qu’il retourna en studio au milieu des années 90 afin de réaliser un pair d’albums "Professional Dreamer" et "Here In My Heart." Il a également sorti en 1999 un album de Noël et en 2002 un dernier album de jazz somptueux produit par le grand Tommy Lipuma "A Song For You" sur le label Verve avec les musiciens de Diana Krall et la présence du guitariste David Spinozza.



Un superbe DVD de Kenny Rankin existe heureusement ( bien que rare à trouver) qui servira de baume à ceux qui n'ont pas eu la chance de suivre le parcours de cet crème d'homme qu'était... Kenny Rankin.



_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Admin

avatar
Admin






(le légendaire Joe Beck à la guitare)












_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Admin

avatar
Admin


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Invité


Invité
Salut Sam,

Merci de m'avoir fait découvrir ce magnifique artiste

Je viens de commander son DVD " Kenny Rankin, Live in Concert" sur AMAZON au prix de 25, 95 euros et au moment où je t'écris il n'en restait plus qu' un!

Je t'en parle dés que je le reçois à priori sous 10 jours maxi

a plus

Alain

PS: J'ai bien reçu "ASTRAL Weeks" et le DVD "LIVE IN LONDON de VM
Tu avais raison le DVD est génial et surtout magnifiquement filmé;
Seul bémol, un peu court ( 1h )

Admin

avatar
Admin
Pour la période de Noël, la voix surnaturelle de Kenny Rankin est idéale!



Je sais qu'il a enregistré un album de Noël (un chef d'oeuvre du genre) mais on le trouve difficilement en France.

Qu'importe, n'importe quel album devrait faire l'affaire.

En attendant voici cette superbe vidéo:



_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

7 DECES DE KENNY RANKIN le Lun 28 Déc 2009, 5:01 pm

Bonjour,

Personnellement j'ai découvert Kenny en 1974 avec le vinyle "The Kenny Rankin Album", depuis comme James je l'ai toujours suivi ceci malgré quelques albums inégaux.
Comme Michel Petrucciani quand il nous a quittés, je me suis demandé qui pourrait composer cette musique que j'aime tant, lui même disciple de Bill Evans... plus personne.
Il en est de même pour Kenny, rares sont les artistes aujourd'hui que l'on pourra suivre pendant 35 ou 40 ans.
Pour faire découvrir à des amis passionnés de jazz comme moi, je leur ai conseillé parmi tant d'autres l'album "Here in My Hear" (made in japan) "My Song For You" "Professional Dreamer" a écouter en boucle et bien sûr le fabuleux DVD sorti en 2001, artiste qu'ils considéraient comme un chanteur de variétés, ça été la claque pour eux.
Pour que sa musique continue de vivre, faisons là connaître autour de nous.

Coltran

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum