CAJT-Collectif des Amis de James Taylor
CAJT-Collectif des Amis de James Taylor

Ce forum s'est donné pour mission de mettre en contact les milliers de fans de cette légende de la musique encore trop peu connue du public francophone. le site officiel du CAJT - http://www.james-taylor.asso.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Kate Taylor - une double actualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Kate Taylor - une double actualité le Sam 08 Aoû 2009, 5:52 pm

Admin

avatar
Admin
Belle actualité pour Sister Kate en cet été 2009, avec rien moins que la double sortie d'un nouveau CD de compositions originales dans un packaging d'enfer et d'un DVD produit et réalisé par sa propre fille Liz Witham.




Ecoutez "Things I Carry" une chanson de l'album



Commandez l'album en ligne

Le nouveau CD de Kate Taylor - son cinquième - est intitulé Fair Time! et selon Steve Morse, le fameux critique musical du Boston Globe, c'est un "mélange culotté de rock, de folk, de country et de soul." Toutes les chansons sont des nouvelles compositions originales. Plusieurs morceaux - dont le morceau-titre "Fair Time" - parlent de parents et amis vivant sur sa terre quasi-natale de Martha's Vineyard. Elle a également composé une chanson sur les années d'enfance passées à Chapel Hill, en Caroline du nord. Un recueil de chansons bourré à craquer d'anti-oxidants et de vitamines R et B. (Le livret intérieur est une merveille avec moultes photos rares des Taylor jeunes: Alex, James, Livingston et Hugh...)




Pré-commandez le DVD en ligne



Tipi Fire from Film-Truth Productions on Vimeo.




La réalisatrice portée par son sujet!





Au sein de l'un des plus célèbres familles musicales d’Amérique, "Sister Kate" Taylor a eu une carrière musicale uniquement en son genre.


Après avoir enregistré 3 albums et fait plusieurs tournées nationales dans les années 70, Kate Taylor s’est installée dans une vie calme de femme au foyer sur l’île de Martha's Vineyard. Après avoir visité le tipi d’un ami, Kate a décidé de constuire  le sien, dans lequel elle et son mari Charlie Witham et leur famille nombreuses ont vécu pendant plusieurs étés.

Malgré de nombreuses années d’absence discographique et sur la route, Kate Taylor n'a jamais cessé de chanter et elle et son mari Charlie ont continué à écrire des chansons.

Ce documentaire est une exploration de la vie sur Martha's Vineyard à travers les chansons qu'ils ont écrit sur une période de plusieurs décennies de vie de famille. Dans "Tunes from the Tipi and other Songs from Home", Kate partage ses anecdotes d'un monde plus simple à travers les volets d'un tipi en toile.
Bien que le film soit essentiellement basé sur Martha's Vineyard, il commence avec des images du foyer de la famille de Taylor à Chapel Hill, en Caroline du nord, dans lequel Kate a grandi.

Alors que son père, le Dr Isaac Taylor était doyen de la faculté de médecine de l'Université de Caroline du Nord, lui et sa mère, Trudy Taylor, ont élevé Kate et ses frères Alex, James, Livingston et Hugh Taylor. Le film explore les influences musicales de son enfance, la raison pour laquelle elle et ses frères et sœurs ont tous été attirés par la musique et la façon dont le clan Taylor est venu s'installer sur l'île de Martha's Vineyard l’été 1953.


Les films amateurs de la famille Taylor filmé sur Martha's Vineyard à partir des années 60, révèlent combien l'île a changé, toute en restant d’une certaine façon, la même. Le film mélange des films super 8 avec des photos d’archives et des extraits de documentaires avec des concerts acoustiques dynamiques et des enregistrements fait dans le tipi que Kate Taylor a considéré à une époque comme son foyer.

Ce superbe documentaire capture la riche histoire musicale, l’esprit attachant de Kate Taylor, et l'inspiration derrière ses chansons merveilleusement conçues à la maison.
Le documentaire a été produit et réalisé par Liz Witham, la propre fille de Kate, et son gendre, Ken Wentworth, tous deux des cinéastes primés. Witham et Wentworth ont fondé DocuTunes.TV avec l'idée de combiner le documentaire et la musique comme un moyen de montrer la vie à travers la chanson.



 la réalisatrice Liz Witham (la fille de Kate Taylor) & son mari et collaborateur Ken Wentworth



Dernière édition par Admin le Sam 14 Aoû 2010, 5:06 pm, édité 3 fois


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

2 Re: Kate Taylor - une double actualité le Mer 12 Aoû 2009, 11:07 pm

Admin

avatar
Admin
Vidéo d'un nouveau morceau de l'album Fair Time "Red Tail Hawk"

Ecrite au sujet de son mari, Charlie, qui est mort alors qu’elle achevait tout juste l’enregistrement de son CD Beautiful Road, la chanson, "Red Tailed Hawk," parle d’un faucon qui n’a pas cessé de tournoyer au-dessus de la maison de Kate et Charlie sur Martha's Vineyard, au moment où la maladie de Charlie allait en empirant (elle a écrit la chanson après que le CD soit sorti, il ne se trouve donc pas sur Beautiful Road).
Selon les dires de Kate, Charlie a vu le jour un faucon et lui a dit qu'il était là pour veiller sur elle. Puis, le jour de l'enterrement de Charlie, le faucon avait survolé l'endroit et a croassé. Plus tard, à diverses cérémonies familiales, et même dans d'autres endroits, un faucon à queue rouge a tournoyé au-dessus et a croassé. Ainsi, Kate sait que Charlie est là-haut et veille sur elle.

La chanson de capté lors du Barry Nolan TV Show en avril 2008




enregistré avec une seule camera par un vacancier (merci krobb66) lors d'une prestation publique à l'Union Chapel de Oak Bluffs sur Martha's Vineyard le 23 juillet 2009.




_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

3 Re: Kate Taylor - une double actualité le Sam 31 Oct 2009, 5:49 am

Fair Time! est un grand album! Il est probablement le meilleur album de Kate.

"Sun Did Shine (On Carolina)" est sur les frères de Kate. Des paroles très perspicace sur James, Alex, Livingston, et Hugh.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coreyblake.com

4 Re: Kate Taylor - une double actualité le Lun 23 Nov 2009, 1:33 pm

Admin

avatar
Admin

"Brake Job" morceau tiré du nouvel album






_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

5 Re: Kate Taylor - une double actualité le Lun 01 Mar 2010, 1:11 am

Admin

avatar
Admin
Cette chanson du dernier album de Sister Kate me donne des frissons à chaque fois que je l'écoute!

Kate Taylor & her band in the UMass Boston Media Auditorium



Red Tail (avec une longue introduction avant la chanson)

(les paroles et la traduction sont sous la vidéo)




RED TAIL (Kate Taylor & Bill Derby)

The moonlight turns to liquid (le clair de lune est devenu liquide)
And it poured down from the skies (et il s'est déversé des cieux)
A river quick silver (une rivière vif-argent)
The path of love light from your eyes (le chemin de l'amour s'allume dans tes yeux)
The pond held that shimmer (le lac contient ce chatoiement)
The pair of heron stood in the spill. ( la paire de hérons se tient sur la berge)
Like reeds with knees they listen. (comme des roseaux à genoux ils écoutent)
I dare you to be that still. (je te mets au défi d'être aussi silencieux)

I've been waiting for your visit ( j'ai attendu ta visite)
In my dream and it came to be. (dans mes rêves et ça s'est réalisé)
Heaven's door would open (les portes du paradis se sont ouvertes)
And you'd come and visit me. (et tu es venu me visiter)

Your birthday's sky was striped with clouds ( le ciel de ton anniversaire était strié de nuages)
Like so many years before ( comme des années auparavant)
I sang your song said "Baby, baby" (J'ai chanté ta chanson qui dit " Bébé, bébé"
And stepped outside the door. (et j'ai franchi la porte)
Today the world spins one more time. (aujourd'hui le monde tourne une fois de plus)
How can go so fast? (comment peut-il aller si vite)
How can we make each second count (comment faire pour vivre pleinement chaque seconde?)
And make each moment last? (et faire durer chaque moment?)

I've been waiting for your visit ( j'ai attendu ta visite)
In my dream and it came to be. (dans mes rêves et ça s'est réalisé)
Heaven's door would open (les portes du paradis se sont ouvertes)
And you'd come and visit me. (et tu es venu me visiter)

I miss my baby (mon bébé me manque!)
I miss him bad (il me manque cruellement)
My heart it's got a crack (mon cœur contient une fêlure)
It's so sweet to think his work is done but, (il est si doux de penser que son travail est fait, mais)
I want my baby, I want my baby, (je veux mon bébé, je veux mon bébé)
I want my baby back. ( je veux mon bébé de nouveau)

I've been waiting for your visit ( j'ai attendu ta visite)
On the wing of the Red Tail hawk (sur l'aile d'un aigle à queue rouge)
This morning one flew over (ce matin il y en a un qui a volé là-haut)
When i went out for that walk. (quand je suis sortie pour cette promenade)
I guess I must have seen it ( je pense en avoir vu un)
In my dreams and it came to be (dans mes rêves et il est apparu)
Heaven's door would open (les portes du paradis se sont ouvertes)
And you'd come and visit me. (et tu es venu me visiter)








_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

6 Re: Kate Taylor - une double actualité le Lun 01 Mar 2010, 9:20 am

Admin

avatar
Admin
"Fool in Love" un morceu qui se trouvait sur le deuxième album de Kate Taylor produit en 1978 par JT.



_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

7 Re: Kate Taylor - une double actualité le Dim 04 Avr 2010, 2:51 pm

Admin

avatar
Admin
Kate Soeur gets the blues




http://www.katetaylor.com



Par AJ Wachtel (traduction Samuel Légitimus)
Avril 2010


Kate Taylor est un trésor d'État et son talent ainsi que sa bonne nature attestent du fait que Martha's Vineyard est l’endroit où certains des meilleurs enregistrements sont réalisés sur la scène musicale d’aujourd'hui. Le dernier projet de Kate et de son groupe, « Fair Time » est une leçon de songwriting et de réalisation de grande qualité et l’interview suivante représente son témoignage sur l'influence du blues et du R & B dans son univers musical.

Wachtel AJ: Votre musique semble trahir diverses influences blues et R & B. Pouvez-vous citer quelques uns certains de ces artistes? Quelles chanteuses avez-vous écouté en grandissant et lesquelles écoutez-vous encore aujourd’hui?

Kate Taylor: Quand j'étais gamine, j'ai entendu James Brown en concert. J'avais le disque d’Ike et Tina Turner "Dynamite", et je n’arrêtai pas d’écouter les Staple Singers et Ray Charles. J'ai vu Otis sur scène. Cela m’a sanctifié. J'ai été entendre Bobby "Blue" Bland en concerte. De même pour Esther Phillips, Ruth Brown et Charles Brown. Je suis d’ailleurs allée à leur décès à leurs deux services commémoratifs et j’ai entendu les gémissements et les tonalités « soul » joyeuses de leurs proches. J'ai eu l'honneur d'entendre Little Jimmy Scott en concert. J'ai vu Jackie Wilson chanter en direct à la télévision. Une des premières chansons que j'ai chantées sur scène a été une musique d’Etta James.
Je suis tombé amoureuse de Sam Cooke, il aurait pu s’appeler « mohair» Sam. Je faisais partie de toute une génération qui ont regardé les enfants danser sur des tubes de l’émission American Bandstand. J'ai pris une photo de l’écran télévision le soir où les Beatles ont joué pour la première fois sur le plateau du Ed Sullivan Show. J'ai vu les Allman Brothers jouer dans un auditorium d'école secondaire à Macon, GA. J'ai été entendre Mahalia Jackson sur les marches du Lincoln Memorial. J'ai entendu dire que quelqu'un avait assassiné John Kennedy et j'ai vu, en direct à la télévision, quelqu'un tirer sur l'homme qui, d’après eux, avait abattu Kennedy.
J'ai entendu dire qu’ils avaient tiré sur Robert Kennedy et mon estomac fut un des milliards qui reçu le coup de poing de l’assassinat de Martin Luther King.
Si ces choses ne réveillent pas votre âme et vous mettent en contact avec les Blues, je ne sais pas ce qui le fera.

AJ:: Quand votre frère Alex Taylor a rejoint James Montgomery quelle a été votre réaction devant la formation de The Funkbusters, un groupe de blues électrique et de R & , avec un harpiste de Detroit et de deux chanteurs (Buck et Bird Taylor – sans rapport familiaux) de Louisville, Kentucky?

KT:: J'ai pensé que, partout où, et avec n’importe qui, Alex chanterait, l’endroit se trémousserait et le public se lèverait et hurlerait de plaisir. Le fait que les musiciens soient James Montgomery, le chanteur de blues le plus inspiré de ce côté-ci du Pacifique, et Buck et Byrd, nos frères d’âme, et le reste de cet équipage étonnant, était tout simplement logique. Ces gens ne faisaient pas de prisonniers. Ils ne laissaient rien derrière eux.

AJ:: Vous rentrez d'une visite familiale en Caroline du Nord. A quoi ressemblent les différentes scènes musicales dans le Nord et dans le Sud? Comment sont les différents publics?

KT:: Ces gens-là aiment leur musique et je crois que la scène musicale à Chapel Hill est riche et profonde. Le public est super partout.

AJ:: Des conseils pour les musiciens qui voudraient tenter de faire leur chemin dans ce monde difficile de la musique?

KT:: Ils doivent continuer de jouer.

AJ:: Vous avez dit que grandir avec quatre frères vous avait, en quelque sorte, préparé pour une partie des «plus choquantes" de la réalité du monde du spectacle. Avez-vous des anecdotes amusantes que vous aimeriez partager avec nous à ce sujet?

KT:: Vous avez des frères? Alors, vous connaissez ces histoires!

AJ:: Alex Taylor m'a dit une fois (et m'a montré) son tatouage « Terra Nova » et il m’a affirmé que ses frères et sœurs l’avaient également. Il a dit qu'il s’agissait du nom du bateau de votre père. Est-ce vrai? Et si oui, où se trouve votre tatouage « Terra Nova » à vous? Et où se trouve le bateau à présent?

KT:: L'histoire du tatouage est la suivante:

Quand j'avais 16 ans, avec quelques amies d'école, nous avons voyagé sur l'île Grand Caïman. C'était un petit coin tranquille à l’époque, avec de longues étendues de plages désertes et des tortues.
Nous avons rencontré un tatoueur au bar d’un petit motel où nous résidions et j'ai réalisé mon désir de posséder un tatouage. J’ai pensé que mon lobe d'oreille serait un bon endroit. Avec l'aide de mon ami Phoebe Sheldon, nous avons conçu un petit symbole circulaire qui représentait le soleil, la lune et l'eau. Je l’ai amené à notre nouvel ami pour qu’il le réalise. Il a décidé que j'étais trop jeune pour me faire tatouer. Nous étions, après tout, au beau milieu des années 60.


Le symbole créé par Kate et Phoebe Sheldon
(présenté sur le site de Sally Taylor)

Ainsi, quelques années plus tard, à l'âge de 18 ans, j’ai été rendre visite à James à Londres. Il travaillait alors sur son disque qu'il réalisait sur le label Apple Records. J’ai fais la connaissance de Peter Asher, qui, plus tard, a été mon manager et a produit mon premier disque, « Sister Kate ».
Nous étions sur King's Road, un samedi, l’extrémité de la route était fermée à la circulation et les vendeurs étaient en ligne dans la rue avec des tables de brocantes. C’était très festif et coloré. Dans la rue, j'ai vu un homme grand, couvert de tatouages. Je lui ai demandé si je pouvais lui poser des questions dessus, il a répondu oui. Je lui ai alors demandé où il les avait obtenu, il m'a dit qu'il avait voyagé dans le monde entier et ses tatouages avaient été réalisé par de nombreux artistes dans de nombreux endroits, mais son artiste préféré était un gars qui résidait à soixante miles à l'extérieur de Londres. J'ai noté son nom et James, un de nos amis et moi avons roulé jusqu’à là-bas pour le rencontrer.
James et moi avons discuté le tatouage sur le chemin. Lui-et moi avons décidé que ce serait cool si nous pouvions obtenir tous les deux le tatouage réalisé avec Phoebe que j’avais sur moi. Quand nous nous sommes approchés de la boutique, il y avait un signe sur la porte d'entrée qui disait: «Interdit aux hommes de moins de 18 ans et aux femmes de moins de 21 ans". Je me suis rendu compte que je serai extrêmement déçu si je n’arrivais àobtenir le mien. James a dit qu'il allait se battre à mes côtés. Le gars a refusé à plusieurs reprises.
Mais quand je lui ai demandé s'il pouvait au moins envisager réaliser pour quelqu’un un tatouage que celui-ci aurait lui-même conçu, il s'est montré intéressé et a demandé à le voir. Je lui ai montré la conception et il a répondu OK. Toutefois, il n’a pas voulu que je le place au-dessus de mon cou ou au-dessous de mon poignet. Donc, mon lobe de l'oreille était hors de question. Il m'a amené dans une salle au fond, et a envoyé sa petite amie pour me réaliser mon tatouage. Elle est entrée dans la salle et j'ai été frappé par le tatouage qu’elle avait autour de son cou : une ligne pointillée par les mots «Couper ici".
J’ai décidé que le tatouage se ferait sur mon pied. Comme c'est l’usage les tatouages, il est au même endroit jusqu’à aujourd’hui!
Par la suite, ma mère a placé le symbole sur la boîte à outils à l'arrière du pick up qu’elle a conduisait à l'époque, et mon père a incorporé le symbole dans le drapeau de son voilier, "La Nouvelle Jérusalem". Non, c'était peut-être "Terra Nova". Hmmm, je vais me renseigner pour vous. Aujourd’hui, plusieurs membres de la génération possèdent le tatouage.



Ben Taylor (le fils de James) présentent ses tatouages


AJ:: Les artistes interprètes ou musiciens dans votre groupe sont des musiciens locaux? Et qu'est-ce que vous recherchez chez les musiciens qui vous accompagnent?

KT:: Je dois être la fille la plus chanceuse du show-biz, pour m’être retrouvée à jouer avec certains des meilleurs musiciens qui existent. Les garçons avec lesquels je travaille vivent maintenant en Nouvelle-Angleterre, chacun dans un état différent. Nous nous sommes rencontré grâce aux bons soins de chère amie commune, la regrettée Mindy Jostyn. Elle ne se contentait pas de jouer de la musique, elle était la musique. incarnée. Nous nous sommes rencontrés à son service commémoratif.
Je suppose que je cherche des âmes soeurs qui aiment la même musique que moi et qui et qui aiment jouer. Le reste se met en place.

AJ:: Et l’avenir pour Kate Taylor?

KT:: Plus de chansons, plus de concerts et plus de plaisir!

AJ:: Est-ce que "Sun Did Shine (On Carolina) »parle de vos frères?

KT:: Peut-être que je devrais faire comme Carly avec "You're So Vain» et ne pas révéler de qui il s'agit!
Non, c'est trop évident. Il s'agit bien de mes frères et du temps passé à Chapel Hill, NC, où nous avons grandi. James et Livingston ont tous les deux écrit des chansons à ce sujet, et je voulais le faire aussi. Billy Derby a mis mes réflexions en musique.

Questions ou commentaires? Contactez-AJ: à wachteljohn@email.com


_________________
Some things never change and some things we don't ever want to change. Thankfully, James Taylor hasn't.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.james-taylor.asso.fr

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum